explorations - nouveaux objets - croisements des sciences

L'auteur

Roberto Finelli

Universit Roma 3

rfinelli [chez] uniroma3.it

Référence

Roberto Finelli, « La ngation entre labsolu et le relatif : philosophie et psychanalyse », Influxus, [En ligne], mis en ligne le 21 novembre 2012. URL : http://www.influxus.eu/article544.html - Consulté le 11 décembre 2018.

La ngation entre labsolu et le relatif : philosophie et psychanalyse

par Roberto Finelli

Résumé

Aux origines de la philosophie grecque, labsolutisation du ngatif, ou labsolutisation du non-tre, a pesamment conditionn lhistoire entire de la philosophie occidentale. Pour cette raison il est possible dinterprter une grande partie du dveloppement de la philosophie grecque comme un progrs dans laffranchissement des rifications linguistiques dorigine pr - ou extra - philosophique, dans la libration de la pense du poids des symboles et paroles transforms en principes ontologiques et configurations de la ralit extralinguistique: et spcifiquement comme progressive transition au-del de labsolutisation archaque de la ngation, en direction de sa relativisation et de la comprhension de sa polysmie. De manire analogue - mais travers un chemin renvers - le passage de la conception freudienne la conception lacanienne de lactivit mentale, reprsente, dans lhistoire de la psychanalyse une vritable fracture, qui est aussi mon avis une rgression, et cette fracture est intimement lie une diffrence entre deux conceptions de la ngation ou du non-tre. Surtout aujourdhui, il na pas cess dtre ncessaire de raffirmer la fonction critique et thrapeutique dune philosophie capable de sopposer polmiquement chaque absolutisation ou rification des signes verbaux.